Mises à jour récentes Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • aksibi 6:12 pm le 2 January 2016 Permalien | Réponse
    Tags : Patrimoine et éducation - A l'international - enfants - goût lecture - éducation   

    Le goût de lire, primordial pour le développement des enfants 

    Former le goût des enfants pour la lecture, pour le plaisir, serait une étape primordiale de leur développement. Que ce soit d’un point de vue intellectuel, psychologique ou relationnel, les bienfaits de la lecture, notamment celle réalisée par les parents, sont nombreux. En plus de lui apporter du nouveau vocabulaire et des connaissances, la lecture éveille la curiosité de l’enfant pour le monde qui l’entoure, et l’aide à se familiariser avec des sujets de sociétés, des valeurs, au travers d’œuvres fictionnelles ou non.

     

    SAD_Hortons_Kids 104
    (US Department of Education, CC BY 2.0)

     

    « Plus [un enfant] trouve de joie à lire, plus il ou elle sera enclin à retenir des informations », explique Sheikha Bodour Al Qasimi, fondatrice des éditions Kalimat, aux Émirats arabes unis, « plus un enfant est jeune quand il ou elle commence à lire, le plus cela l’aide à développer son cerveau et sa personnalité ».  Le pays possède deux événements d’envergure autour du livre : la foire internationale du livre d’Abu Dhabi, qui fête sa 25e édition, et celle de Sharjah, dans sa 34e année. Un prix, Etisalat pour la littérature jeunesse, a été lancé en 2009 pour sensibiliser à la promotion de la lecture chez les enfants.

    Lire peut avoir des bienfaits thérapeutiques sur les enfants, les aider à faire face à des situations compliquées, et à franchir certains obstacles, dans leur vie présente et future. Cela développe aussi leur imagination, qui joue un rôle dans la réussite scolaire. « L’une de mes citations favorites vient d’Einstein », explique-t-elle, « qui disait “si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fées. Si vous voulez qu’ils soient encore plus intelligents, lisez-leur encore plus de contes de fées”. »

    Plus bénéfique encore, la lecture réalisée aux enfants par leurs parents. Les enfants de parents qui leur lisent des histoires tous les jours seraient en avance de près d’un an par rapport aux autres, et 8 enfants sur 10 apprécieraient beaucoup qu’on leur fasse la lecture à la maison. Le fait d’entendre les mots prononcés oralement les aiderait à intégrer et à comprendre certaines expressions, et la conscience des mots participe à la capacité d’un enfant à lire.

    À l’ère numérique, où les enfants ont une pluralité de choix quant à leurs loisirs, le défi est de parvenir à faire de la lecture un moment plaisant : « personne ne peut nier qu’il y a une évolution de la lecture, du papier à l’écran, et que les livres papier sont concurrencées par les appareils électroniques. Mais je ne pense pas que la technologie remplacera la lecture, mais plutôt qu’elle l’améliorera. »

    Peu importe le support privilégié pour lire, il est primordial à ses yeux que les parents, professeurs et maisons d’édition « continuent à cultiver et à nourrir l’amour de la lecture, pour en faire une habitude de vie ».

     Clémence Chouvelon – 26.06.2015

    (via International Publishers)

    Publicités
 
  • aksibi 11:19 am le 23 April 2018 Permalien | Réponse  

    23نيسان أفريل الكتاب يحتفل بعيده العالمي . 23Avril Journée internationale du livre 

    23 نيسان الموافق ل23 أفريل
    الكتاب يحتفل بعيده العالمي تحت شعار : »القراءة حق لي  » .كل عام والكتاب بين يدي متصفحيه بخير

    23 avril journée inter du livre

    23Avril Journée internationale du livre Cette année le slogan est » La lecture est mon droit »

     
  • aksibi 9:12 am le 18 April 2018 Permalien | Réponse  

    بالكتاب والمطالعه ترتقي لجني الثمره 

    بالكتاب والمطالعه ترتقي لجني الثمره ليست الثمره الطبيعيه وانما ثمرة المعرفة 

    لكن 0نقرا لنرتقي0يحتاج الدعم والسند وتظافر كل الجهود لسد الفراغ لكي لانسقط ونتراجع عن المطالعة خاصة بعد التحولات الفائقة في مجال المعلومات وتوفر المعلومة بسرعة خيالية انترنات هواتف ذكية، العاب الكترونية…معا لدعم مطالعة الكتاب لكي نرتقي ونملا الدنيا كتب يا أمة إقرا …هده الصورة معبرة جدا ولها عديد القراءات…

     
  • aksibi 7:02 am le 10 April 2018 Permalien | Réponse  

    Foire du livre Tunis avril 2018 معرض تونس للكتاب افريل 

    معرض تونس للكتاب18

     
  • aksibi 8:43 pm le 21 March 2018 Permalien | Réponse  

    Lecture promet la réussite scolaire 

    lectur-reussit

     
  • aksibi 8:08 am le 19 March 2018 Permalien | Réponse  

    نفترش الكتاب و نتلحفهLit de livres et la couverture? 

    bed of books

     
  • aksibi 7:46 am le 19 March 2018 Permalien | Réponse  

    مهرجان الخرافة – النادي الثقافي الطاهر الحداد- المدينة العتيقة تونس 

    مهرجان الخرافة 18 الطاهر الحداد

     
  • aksibi 7:38 am le 17 March 2018 Permalien | Réponse  

    Les bienfaits de la lecture 

    « Cet article s’adresse à ceux qui ont l’habitude de lire et donc connaissent déjà le plaisir de la lecture, mais aussi à ceux qui n’ont pas été touchés par la foudre de l’envie de lire. J’espère réussir avec ces lignes à les rendre curieux et à les inciter à tenter la grande expérience de la lecture.

    Quand je pense à la lecture, des citations qui rejoignent ce que j’en pense traversent aussitôt mon esprit :

    « Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir, celui qui ne lit pas n’en vit qu’une » – George R.R. Martin
    « La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté » François Mauriac
    « La lecture est à l’esprit ce que l’exercice est au corps » Joseph Addison
    « Une heure de lecture est le souverain remède contre le dégoût de la vie » Montesquieu.

    Vous l’aurez compris, la lecture nous fait du bien moralement, nous permet de voyager, d’approfondir nos connaissances, d’ouvrir nos esprits et de vivre beaucoup d’expériences. Au delà de cela, la science a prouvé que la lecture a des bienfaits énormes pour notre santé :

    • Quelques minutes de lecture, réduisent le stress de 60% et ralentissent votrerythme cardiaque.
    • Elle développe votre sens d’analyse et stimule votre créativité.
    • Améliore votre mémoire et diminue la probabilité d’être atteint d’une maladie sénile.
    • Enrichit votre vocabulaire et améliore vos capacités de communication.
    • Améliore votre concentration.
    • Augmente votre empathie.
    • Permet d’apprendre de nouvelles choses.

    Un premier conseil pour commencer à lire, choisissez des livres qui correspondent à vos envies, aux domaines qui vous intéressent; histoire, romans policiers, romans fantastiques, livres de développement personnel, psychologie, …etc. Ne pas vous ruez vers les grands classiques pour impressionner les autres, vous allez vite vous lasser et vous mettrez définitivement fin à l’espoir de croiser un jour le plaisir de la lecture, vous passerez ainsi à côté d’une belle aventure de la vie.

    Les livres sont porteurs de beaucoup de messages et d’émotions. Il y a des livres qui nous changent complètement, nous remettent en cause, nous ouvrent les yeux vers d’autres horizons, des livres dont les personnages sont si attachants et familiers, que devoir les quitter à la fin d’un livre nous émeut. Les amateurs de lecture sont généralement des personnes humbles, ouvertes d’esprit, attachantes et très sensibles. »

    Faiza DEBBAGH

     
  • aksibi 7:49 pm le 12 March 2018 Permalien | Réponse  

    معرض صفاقس » تونس » لكتاب الطفل Foire Sfax du livre d’enfants Tunisie 15-24/03/2018 

    معرض صفاقس-تونس -لكتاب الطفل

     
  • aksibi 4:11 am le 10 March 2018 Permalien | Réponse  

    حبّة قراءة 

    ÷ من الحياة … »حبّة قراءة » …تكتبها مريم الساعدي
    يبدو مرهقاً على وجهه علامات السهر والتعب.. وكل حركاته تشي بالسأم. يشعر بالحيرة والغربة.. يقول: لا أستمتع بشيء.. لا أشعر أني أحب أي شيء، لا أشعر بأي فرح.. في الواقع أشعر بالاختناق، لم أعد أعرف ماذا يجب أن أفعل بحياتي.

    كنت أحمل في يدي كتاباً.. أحب أن أحمل دوماً كتاباً حتى لو لم أجد وقتاً للجلوس وقراءته، وجود كتاب بقربي يشعرني بالأمان، مثل قارب النجاة في سفينة يمكن في أي لحظة أن تغرق. قلت له: خذ هذا.. اقرأ.. القراءة ستدخل السلام إلى نفسك المضطربة.
    لا يُبدي اهتماماً، يهز رأسه بلا مبالاة. يتصور أنه في واد وأنا في وادٍ آخر، يتصور أني لا أدرك ما يمرّ به، أو لا أهتم بما يقوله، فأعمد إلى تغيير الموضوع. لذلك يقول لا أريد، لا أريد أن أقرأ. الثقافة ورطة لا احتاجها. أتمنى لو لم أقرأ في حياتي، لو كنت شخصاً عادياً أقصى اهتماماته استهلاكية، ربما كنت سعيداً الآن.

    أقول له: لا تقرأ لكي تكون مثقفاً، اقرأ لكي تكون متوازناً من الداخل، لكي يصفو عقلك ويعتدل مزاجك، لكي تستعيد القدرة على تقدير الهواء الداخل إلى رئتيك، لكي ترى كل الجمال حولك، لكي تستعيد قدرتك على إيجاد الوردة في الصحراء. لكي تشعر بوقع خطواتك على الأرض، لكي تضحك، حين تقرأ ستبدو كل الأمور التي تضايقك أصغر وأبعد وأكثر تفاهة من أن تلتفت لها. اقرأ لكي تكون على ما يرام.

    أنت على حافة اكتئاب، القراءة مضاد اكتئاب فعال وبدون أي آثار جانبية، هي علاج نفسي وروحي.. صدقني. اقرأ وانقذ نفسك من آلام الأيام وثقل الوجود. الحياة مليئة بالفخاخ، فخاخ الهموم والالتزامات والأعباء والأمراض النفسية، وأوجاع الجسد، والعادات السيّئة، وإهمال الذات، وضياع الشخصية، وفقدان الثقة، وصدمات الغدر، اقرأ لكي تظل بخير، اقرأ لتنجو بنفسك.
    الملحق الثقافي لجريدة الاتحاد الإماراتية تاريخ النشر: الثلاثاء 06 مارس 2018

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

     
  • aksibi 8:43 pm le 4 March 2018 Permalien | Réponse  

    Lecture : pourquoi les élèves francophones sont-ils les plus mauvais en Europe ? 

    C’est une claque pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une étude du Programme international d’évaluation des compétences en lecture (PIRLS 2016) publiée mardi montre que les capacités de lecture des jeunes francophones de Belgique ont régressé au cours des cinq dernières années, plaçant la Fédération Wallonie-Bruxelles en dernière place de l’Union européenne et des pays développés.

    Les jeunes francophones obtiennent un résultat moyen de 497 points. C’est 9 de moins par rapport à 2011. La Fédération Wallonie-Bruxelles se classe derrière la Flandre (525 points) et largement sous la moyenne des pays de référence (542 points). La ministre de l’Éducation Marie-Marie Schyns estime que ces résultats sont « insatisfaisants ».

    Cette étude comparative n’est clairement pas à notre avantage. Elle pointe aussi des disparités selon le genre et l’origine sociale.

    Pourquoi l’école francophone ne parvient-elle pas à corriger le tir dans les études internationales ? Pourquoi les mesures prises ne montrent-elles pas de résultats probants ? Comment redresser la barre ?

    Bertrand Henne et ses invités répondaient à ces questions ce mercredi 6 décembre, en direct de 12h30 à 13h sur La Première.

     
  • c
    créer un nouvel article
    j
    message/commentaire suivant
    k
    message/commentaire précédent
    r
    Réponse
    e
    Modifier
    o
    afficher/masquer les commentaires
    t
    remonter
    l
    connexion
    h
    afficher/masquer l'aide
    shift + esc
    Annuler